Retrouvez moi également sur   Menu
FR EN

Retour

Passons du côté de la force positive !

 

Qui veut reproduire ses scénarios d’échec ? Qui veut être mal aimé(e) ? Qui veut être maltraité(e) dans sa vie professionnelle et/ou personnelle ? Qui veut être mal payé(e) ?

À moins d’êtres inconscients, ou un tant soit peu masochiste, PERSONNE !

Alors comment envisager l’avenir si notre environnement grouille de personnes pessimistes, tristes et sans espoir ?!

Martin Seligman, un chercheur américain en psychologie, a développé la psychologie positive. Le déclic sur l’orientation de ses recherches s’est produit dans un avion, alors qu’il prenait de l’altitude lors d’un vol intérieur aux États unis. Il discutait avec un chef d’entreprise et était en train de lui expliquer qu’il menait des recherches en psychologie sur le thème de l’impuissance comme facteur majeur de la dépression. Le chef d’entreprise reliait ce thème à son vécu, les employés de son entreprise, leur motivation, leur optimisme et donc leur créativité, vecteur de réussite de l’entreprise. Et il demanda alors à Martin Seligman pourquoi il n’étudiait qu’un aspect des choses, l’aspect négatif, alors qu’il y a deux faces à chaque chose, le négatif et aussi le positif ?

C’est là qu’eut lieu la prise de conscience et c’est ainsi que Martin Seligman posa les bases de la psychologie positive. Son objectif : étudier le bien-être, l’optimisme, la motivation et la face positive des troubles psychologiques.

« Pense positif ! » Combien de fois avons-nous entendu cette phrase sans jamais pouvoir y croire, alors que notre subconscient nous dicte tout à fait le contraire ?

Même si cela ressemble à une lapalissade, j’en conviens, la première condition est pourtant bel et bien qu’il faut y croire !

Il va de soi qu’il ne s’agit pas simplement de prononcer ces mots (« il suffit d’y croire... »), car si les choses étaient si faciles, d’un coup de baguette magique, nous réaliserions nos rêves les plus fous, nous serions perpétuellement heureux et nous aurions le travail de nos rêves…

Changer de paradigme se travaille évidemment sur le long terme. Et ce long chemin se nourrit de quelques principes de vie qu’il faut toujours garder à l’esprit :

Mental
Prenons conscience de l’impact de nos pensées. Qui est le maître ? Nous-même ! Et comme le dit l’écrivain et conférencier allemand Eckart Tolle, « lorsque vous n’êtes pas en paix, c’est que votre mental fait du bruit. »

Changement
C’est comme un muscle, il faut le travailler, l’entraîner, le soigner. Pour commencer, il est facile de mettre en place des petites actions : faire de la place chez soi, au travail ; ranger, trier, se débarrasser de tout ce qui nous encombre ! Progressivement, nous pourrons alors passer à l’étape supérieure : changer de métier, d’amis, de conjoint. Prenons conscience des situations et des personnes toxiques et défions du regard le miroir ! Nous sommes l’avenir ! Et derrière le miroir, ce n’est que le passé qu’il n’est de toute façon plus possible de changer.

Espoir
Nous connaissons tous l’expression « Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! » Une autre façon de l’exprimer est de se dire qu’il ne faut jamais abandonner ! Les évènements, qui peuvent paraître négatifs à première vue, peuvent toujours s’arranger beaucoup plus vite que nous le pensons. Gardons à l’esprit que rien n’est figé ! La vie évolue sans cesse au travers de cycles : création-destruction ; croissance-décroissance ; succès-échecs… Soyons toujours certains que le meilleur reste à venir 

Joie
La joie de vivre, c’est une disposition que nous possédons tous naturellement. Mais certains plus que d’autres. La joie de vivre, elle aussi, se cultive !

Être un « serial râleur », faire la tête, être perpétuellement insatisfait ne mène pas à la joie. Voici la base pour être en joie : écoutons les autres et ouvrons notre cœur ; sourions et offrons le plus possible nos sourires. 

Et pour terminer, soyons toujours capable de célébrer nos succès. En gardant à l’esprit encore une fois que le meilleur reste à venir !

Restons en contact !

N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez-vous (du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h00).

68, rue de Beggen • L-1220 Luxembourg • Tel : (+352) 661 88 77 55cmigueres@atoutimage.com